Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Archive > Projets de recherche > Coranica (Projet ANR franco-allemand)

Coranica (Projet ANR franco-allemand)

Du contexte au texte. Collecte de matériaux et recherches pour une histoire du texte coranique / Vom Kontext zum Text : Materialien und Studien zu einer Geschichte des Korans / From context to text. Data collection and research for a history of the Quranic text

Agence nationale de la recherche - Deutsche ForschungsGemeinschaft
ANR-10-FRAL-018-01 (mars 2011-février 2014)

Projet franco-allemand coordonné par
- Angelika NEUWIRTH, Seminar für Semitistik und Arabistik, Freie Universität Berlin
- Christian Julien ROBIN UMR 8167 - Orient et Méditerranée, CNRS
La partie française compte deux équipes, une CNRS (UMR 8167 - Orient et Méditerranée, CNRS, responsable Christian Robin) et une EPHE (responsable François Déroche)

Jusqu’à ce jour, l’histoire du texte coranique s’est faite principalement en interrogeant la Tradition arabo-islamique. Cependant, des manuscrits très anciens du texte coranique, encore plus nombreux depuis la découverte récente de deux caches dans la Grande Mosquée de Sanaa, au Yémen, nous sont parvenus.
Un premier volet du programme CORANICA est consacré à l’édition et à l’étude de ces témoins : Manuscripta et Testimonia Coranica, un second volet s’intéresse aux langues et aux religions de l’Arabie de Muhammad, ainsi qu’à l’empreinte qu’elles ont laissée dans le lexique coranique : Glossarium coranicarum
Le programme CORANICA vient renforcer et compléter le projet Corpus coranicum de l’Académie des Sciences de Berlin Brandebourg

- 1. Manuscripta et testimonia coranica
Coordinateurs Angelika NEUWIRTH et François DÉROCHE Edition et étude de manuscrits du Coran

Le premier objectif de cette partie du programme ANR est de contribuer à l’histoire du texte coranique en poursuivant l’édition et l’étude des plus anciens manuscrits du Coran. Seront retenus tous les manuscrits qui pourraient être antérieurs à la fin de la période umayyade et qui sont en écriture hijâzite. Ils seront publiés dans une nouvelle collection de l’éditeur Brill. Chaque volume donnera la reproduction du manuscrit, la translitération du texte et les informations codicologiques

Une attention particulière sera consacrée à la datation des manuscrits au moyen du radio-carbone 14, afin de disposer de repères en chronologie absolue. Les résultats seront confrontés avec les datations obtenues par d’autres moyens : écriture, orthographe, divisions du texte, introduction de titres, mise en page, reliures, matériaux utilisés

Ce travail complété par l’inventaire des citations coraniques dans les documents datés les plus anciens (comme les inscriptions lapidaires) a pour finalité de contribuer à une future édition critique du Coran

Responsables : François DÉROCHE, Frédéric IMBERT, Michael MARX

- 2. Glossarium coranicarum
Coordinateurs : Christian ROBIN et Michael MARX

Comme les théologiens musulmans l’avaient déjà reconnu, une partie notable du lexique coranique est partagée avec les langues du Proche- et Moyen-Orient de l’Antiquité tardive. Ce lexique, déjà étudié par Arthur Jeffery (The Foreign Vocabulary of the Qurʾān, 1938), fera l’objet d’un nouvel examen (d’autant plus nécessaire que la connaissance des langues anciennes de l’Arabie a beaucoup progressé depuis 40 ans)

Afin de bien identifier les langues en contact, cette partie du programme se propose d’étudier également la situation linguistique et religieuse en Arabie pendant les derniers siècles précédant l’Islam en se fondant tout particulièrement sur les inscriptions de Himyar et de l’Arabie du Nord-Ouest. Les données rassemblées seront publiées sous forme de cartes

Responsables : Christian ROBIN, Laïla NEHMÉ, Michael MACDONALD, Michael MARX, David KILTZ

(Source : http://www.orient-mediterranee.com/spip.php?rubrique305&lang=fr)

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip