Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > BIBLIOTHEQUE > Approche historico-critique > Ouvrages en latin > Fragmenta historicorum arabicorum (M.J. GOEJE)

Fragmenta historicorum arabicorum (M.J. GOEJE)

ابن مسكويه، أحمد بن محمد ; Tadjárdbo ’l-Omani ; (P de) JONG (M J de) GOEJE ; Fragmenta historicorum arabicorum, et quidem pars tertia operis Kitábo ʼl-Oyun wa ʼl-hadáïk fi akhbári ʼl-hakáïk, et pars sexta operis Tadjáribo ʼl-Omani, auctore Ibn Maskowaih, quae cum indicibus et glossario edidit M.J. de Goeje, Lugduni Batavorum, apud E.J. Brill [1869]-71, 2 vol. (VIII-41 p., X-129-411-616 p.)

L’auteur

Michael Jan De Goeje se consacra à l’étude des langues orientales et devint particulièrement compétent en arabe, sous la direction de Dozy et Juynboll. C’est à Oxford qu’il traduisit des manuscrits du géographe al-Idrisi. En 1883, après la mort de Dozy, il devint professeur à Leiden jusqu’à sa retraite en 1906.
Ses nombreuses éditions de textes en arabe sont de la plus grande valeur pour les chercheurs encore aujourd’hui et notamment sa grande édition de Tabari.
Il pris part au Congrès international des orientalistes à Alger en 1905. Membre de l’Institut de France, il reçu également le prix allemand de l’Ordre du Mérite et reçu un doctorat honorifique de l’Université de Cambridge.

Une biographie de Michael Jan de Goeje par C. Snouck Hurgronje

Lien hypertexte

Lire Tome I dans son intégralité

Voir en ligne : lire l’ouvrage dans son intégralité (Tome II., éd. 1871)

Documents joints


Document
(BMP – 261.6 ko)
 

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip