Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > CHERCHEURS > Francais > Les linguistes ou traducteurs du Coran > GHAZOUI Meriem

GHAZOUI Meriem

Meriem Ghazoui a soutenu une thèse en linguistique en 1995.

Intitulé de la thèse

GHAZOUI (Meriem), Les prépositions dans le Coran, Paris VII, 1995, 2 vols., 445 p. & 584 p.

Présentation par l’auteur

IL S’AGIT D’UNE ETUDE DE FONCTIONNEMENT DES PREPOSITIONS DANS LE CORAN, ELLE COMPREND UNE INTRODUCTION, NEUF CHAPITRES ET UNE CONCLUSION. C’EST UN TRAVAIL QUI A ETE EFFECTUE EN DEUX ETAPES. LA PREMIERE EST UNE ETAPE DE COLLECTE ET DE CLASSIFICATION DE DONNEES. VU LA RICHESSE DU PHENOMENE DES PREPOSITIONS DANS LE CORAN, NOUS LUI AVONS CONSACRE UNE DEMARCHE D’ORDRE TECHNIQUE, EN AYANT RECOURS A DBASEIIIPLUS. DANS UN PREMIER TEMPS, LA DEMARCHE CONSISTE A EFFECTUER UN TRAVAIL PUREMENT AUTOMATIQUE : SAISIE ET ORGANISATION DES DONNEES DANS UNE BASE BIEN STRUCTUREE, EXPLOITATION DE LA BASE EN APPLIQUANT CERTAINS PROGRAMMES. LA SECONDE ETAPE DU TRAVAIL CONSISTE A OBSERVER LES DONNEES ET ANALYSER LES DIFFERENTES CONFIGURATIONS DE PHENOMENE, A PARTIR DES RESULTATS DU TRAITEMENT AUTOMATIQUE. AINSI, DANS CETTE PARTIE D’OBSERVATION ET D’ANALYSE, NOUS AVONS CONSACRE UN CHAPITRE A CHAQUE PREPOSITION. NOUS AVONS COMMENCE CHAQUE CHAPITRE PAR LA PRESENTATION DE LA PREPOSITION EN QUESTION, EN RELEVANT UN NOMBRE D’INTERROGATIONS PORTANT SUR SES DIFFERENTS SENS, ENSUITE NOUS AVONS EXAMINE SON STATUT, SON SEMANTISME ET LES PROPRIETES SEMANTIQUES QUI LUI SONT INHERENTES, ET QUI LA RENDENT APTE A MARQUER CERTAINES OPERATIONS. NOUS AVONS, A LA FIN DE CHAQUE CHAPITRE, DONNE UNE SORTE DE SYNTHESE, DANS LAQUELLE NOUS AVONS PRESENTE CE QUE NOUS AVONS CONSIDERE LES TRAITS SEMANTIQUES INTRINSEQUES A LA PREPOSITION EN QUESTION ; AINSI QUE LES OPERATIONS QUI LUI SONT PROPRES. NOUS AVONS EFFECTUE EGALEMENT UNE CLASSIFICATION ET UNE DIFFERENTIATION ENTRE PLUSIEURS CLASSES D’OCCURRENCES DE CHAQUE PREPOSITION, ...

English presentation

THE PRESENT WORK IS A STUDY THE FUNCTIONNING OF PREPOSITIONS IN THE KORAN, DIVIDED INTO AN INTRODUCTION, NINE CHAPTERS AND A CONCLUSION. RESEARCH HAS BEEN CONDUCTED TWO STAGES. THE FIRST STAGE CONSISTED OF COLLECTING AND CLASSIFYING RELEVANT DATA. OWING TO THE COMPLEXITY OF THE FUNCTION OF PROPOSITIONS IN THE KORAN, A TECHNICAL APPROACH WAS ADOPTED USING DBASEIII+. DURING A FIRST, ESSENTIALLY AUTOMATIC, PHASE DATA WAS ENTERED AND ORGANIZED INTO A CONVENIENTLY STRUCTURED DATA BASE, WHICH WAS THEN EXPLOITED USING APPROPRIATE SOFTWARE. DURING THE SECOND PHASE, VARIOUS PREPOSITIONAL CONFIGURATIONS OBTAINED BY PROCESSING THE DATA WERE OBSERVED AND ANALYZED. FOR THE PURPOSE OF OBSERVATION AND ANALYSIS OF THE RESULTS, A CHAPITRE HAS BEEN DEVOTED EACH PREPOSITION. EACH CHAPITRE BEGINS BY INTRODUCING THE PREPOSITION IN QUESTION, DEALS WITH SOME QUESTIONS CONCERNING ITS VARIOUS POSSIBLE MEANING, AFTER WHICH ITS STATUS, SEMANTISM AND INTRINSIC SEMANTIC PROPERTIES, WHICH ENABLE IL TO REPRESENT CERTAIN OPERATIONS, ARE POINTED OUT. EACH CAPTER ENDS WITH A SYNTHESIS IN WHICH THE INTRINSIC SEMANTIC PROPERTIES OF THE PREPOSITION AND ITS SPECIFIC OPERATIONS HAVE BEEN SUMMED UP. IN ADDITION, VARIOUS OCCURRENCES OF EACH PREPOSITION HAVE BEEN CLASSIFIED AND DIFFERENTIATED IN VIEUW OF EXPLAINING AND CLASIFYING ABSTRACTION PROCESS CERTAIN PREPOSITIONS UNDERGO, AND JUSTIFYING THE PASSAGE FROM CONCRETE USAGE TO MORE ABSTRACT ONES.

(Source : SUDOC)

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip