Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > CHERCHEURS > Francais > Les historiens > LAMMENS Henri (1862-1937)

LAMMENS Henri (1862-1937)

Henri Lammens, jésuite belge, fut un éminent orientaliste.

Eléments biographiques

Né à Gand, en Belgique flamande, il rejoint la Société de Jésus à Beyrouth à l’âge de quinze ans, et s’installe de façon permanente au Liban. Au cours de ses huit premières années, il s’attache à maîtriser la langue arabe, ainsi que le latin et le grec.
Son premier travail de bourse d’études a été un dictionnaire d’usage de la langue arabe (1889). Il commença sa carrière d’orientaliste à l’Ecole d’études orientales au Collège des Jésuites en 1907.
Il publia une série d’études sur les Omeyyades, la période pré-islamique en Arabie. Il contribua par de nombreux articles à la première édition de l’Encyclopédie de l’Islam, ainsi qu’à diverses revues savantes.

- Lire la notice bibliographique in Dictionnaire des orientalistes de langue française par François Pouillon

Bibliographie sélective

- H. Lammens..., L’Arabie occidentale avant l’Hégire (1928)
- Études sur le siècle des Omayyades (1930)
- Les Sanctuaires préislamites dans l’Arabie Occidentale (1926)
- La Mecque à la veille de l’Hégire par Henri Lammens (1924)
- La cité arabe de Taif, à la veille de l’Hégire (1922)
- Le Berceau de l’Islam, l’Arabie occidentale à la veille de l’Hégire (1914)
- Fâtima et les filles de Mahomet, notes critiques pour l’étude de la Sira (1912)

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip