Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > BIBLIOTHEQUE > Les traductions du Coran > Les traductions en latin > Le coran à la renaissance, Plaidoyer pour une traduction (Théodore (...)

Le coran à la renaissance, Plaidoyer pour une traduction (Théodore BIBLIANDER)

BIBLIANDER (Théodore), Le coran à la renaissance, Plaidoyer pour une traduction. Introduction, traduction et notes de Henri Lamarque, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, ("Interlangues. Textes"), 2007, 120 p. ISBN 978-2-85816-876-7

L’auteur

Theodore (ou Théodore) Bibliander (1506 - 26 septembre 1564) était un éditeur suisse, orientaliste et linguiste. Né Theodor Buchmann (Bibliander est une traduction grecque de ce nom), à Zurich, il étudia le latin mais aussi la langue arabe et d’autres langues de l’Orient. I fut professeur de théologie. Il a publié une grammaire hébraïque en 1535, et des commentaires sur la Bible. Il a publié la première édition imprimée du Coran en latin (Bâle, 1543), fondé sur la traduction médiévale de Robert de Ketton. L’édition inclua une "Doctrina Machumet", une traduction de l’arabe d’un traité théologique connue sous le nom du "Livre des Mille questions". Il est considéré comme le père de l’exégèse biblique en Suisse. Il mourut de la peste en 1564.

Présentation

Le présent ouvrage met à la portée du public un plaidoyer en faveur de l’édition du Coran traduit au XIIe siècle. Cette oeuvre, dont nous publions le texte original latin avec une traduction et des notes, correspond assurément à un moment particulier de l’Histoire, mais vaut aussi par le débat qu’elle instaure. Née en plein XVIe siècle, le siècle de l’humanisme, de la Réforme, des conflits religieux sanglants, elle témoigne d’un esprit d’ouverture qui n’est pas seulement une prise de position intellectuelle, mais un acte public, officiel, militant. Bousculant préjugés et résistances, elle contribue après d’autres à battre en brèche les idées reçues sur les haines inexpiables qui à cette époque opposent musulmans et chrétiens. Au-delà de la réussite individuelle de l’éditeur, le courageux Théodore Bibliander, au-delà de l’événement que constitue la publication du Coran par un chrétien, c’est tout le problème du dialogue entre les religions qui est posé, de leur dignité respective, en un mot, de la tolérance. Et c’est à ce titre que le plaidoyer de Bibliander parle à notre époque, féconde en sectarismes ; il enseigne cette vérité maintes fois redécouverte que la peur de l’Autre repose le plus souvent sur une méconnaissance ou sur une ignorance.

Table des matières

  • Avant Propos
  • Avertissement au lecteur chrétien, par Théodore Bibliander
  • Introduction
  • Remarques sur le latin Bibliander
  • Texte et traduction
  • Bibliographie

A noter

  • le texte latin et la traduction française sont présentés ensemble.
  • Titre original : Ad reverendissimos patres ac dominos episcopos et doctores ecclesiarum Christi Apologia pro editione Alcorani

Voir en ligne : aperçu de l’ouvrage (éd. 2007)

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip