Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > RESSOURCES > L’Arabie preislamique > Les suspendues (Al- Mu’allaqât) - (Heidi TOELLE)

Les suspendues (Al- Mu’allaqât) - (Heidi TOELLE)

Les suspendues, Al-Muʿallaqāt, traduction, présentation, notes, chronologie et bibliographie par Heidi Toelle, Éd. bilingue, Paris, Flammarion, ("GF ; 1241"), 2009, 295 p. ISBN 978-2-0807-1241-7

L’auteure

Heidi Toelle est professeur de littérature arabe moderne à l’université Paris III. Elle est l’auteur d’une thèse qui tente de reconstituer la cosmologie coranique.

Présentation

Les Suspendues figurent parmi les chefs-d’oeuvre de la littérature arabe : composés il y a plus d’un millénaire, au cours du siècle qui a précédé la prédication du prophète de l’islam, ces poèmes doivent leur nom étrange à la légende qui veut qu’ils aient été inscrits en lettres d’or sur des tissus suspendus aux murs de la Ka`ba, à La Mecque. Ces petits joyaux nous transportent dans un monde fascinant et insolite, celui des bédouins de la péninsule Arabique. Ils se font l’écho d’un temps où les poètes étaient à la fois de vaillants combattants - il arrivait qu’une joute poétique tienne lieu de bataille entre deux tribus ! - et des oracles respectés ; d’une époque où le courage et la générosité étaient les vertus du preux, avec le goût du vin et l’amour des femmes. Lamentations sur les vestiges du campement déserté par l’aimée et réflexion sur la fuite du temps, périples à dos de chamelle, chasses à la gazelle, évocations érotiques, bravades, beuveries : tels sont les thèmes qui hantent ces textes fulgurants, dont la splendeur poétique, mille cinq cents ans plus tard, demeure intacte.

(Source : ed. Flammarion)

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip