Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > BIBLIOTHEQUE > Approche historico-critique > Ouvrages en français > Monothéisme coranique et monothéisme biblique (Denise MASSON)

Monothéisme coranique et monothéisme biblique (Denise MASSON)

Monothéisme coranique et monothéisme biblique (Denise MASSON)

MASSON (Denise), Monothéisme coranique et monothéisme biblique, Paris, Desclée de Brouwer, 2ème édition, 1976, 821 p, Bibliogr ; index. ISBN 2-220-02046-0

L’auteur

Denise Masson surnommée "la Dame de Marrakech", était une islamologue française qui publia une traduction du Coran en 1967 dans la prestigieuse collection de la pléiade.

Présentation

A une époque où les individus aussi bien que les nations sont à la recherche de tous les facteurs susceptibles de les aider à se mieux connaître pour se mieux comprendre, il a semblé opportun de publier ces études comparées qui situent le Coran dans la perspective monothéiste sémitique où lui-même se place.

Les textes coraniques qui affirment ou qui démontrent sa parenté avec les traditions juives ou chrétiennes ont servi de fils conducteurs à l’ensemble de cet ouvrage.

Denise Masson, à qui l’on doit également la traduction française du Coran, s’attache ici à mettre en relief, avec tout le respect et la prudence qui s’imposent, certaines concordances entre les Livres sacrés appartenant aux trois religions fondées sur la foi d’Abraham et sur les doctrines qui en sonyt issues Cet ouvrage pourrait alors se présenter comme une synthèse des rapports existants entre l’Isla, le Judaïsme et le Christianisme, une contribution à l’étude des possibilités de rapprochements souhaités entre les croyants monothéistes.

Table des matières (abrégée)

- Livre Premier DIEU
- Livre deuxième LA CREATION
- Livre troisième LA REVELATION
- Livre quatrième LE CORAN CONSIDERE COMME FONDEMENT PRIMORDIAL DES LOIS CONCERNANT LE CULTE
- Livre quatrième LE CORAN CONSIDERE COMME FONDEMENT PRIMORDIAL DES LOIS CONCERNANT LES ACTES HUMAINS
- Livre cinquième LA VIE FUTURE

"Si le Coran se place dans la ligne de la Révélation monothéiste, on est autorisé à l’apprécier, non seulement à la lumière des textes bibliques, mais encore, en le comparant avec la doctrine de l’Eglise au stade dogmatique et théologique auquel elle était parvenue à l’époque où le Coran parut, et avec certains écrits rabbiniques" (p. 11, 1ère version -1958-, Tome I).

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip