Rechercher sur mehdi-azaiez.org

AMARI Michele (1806-1889)

AMARI Michele (1806-1889)

Accueil > Chercheurs/Institutions > Chercheur(e)s > Italiens > AMARI Michele (1806-1889)

Elements biographiques

A l’âge de trente-sept ans, il étudie la langue arabe sous la direction de Joseph Toussaint Reinaud qui lui confère la tâche en 1854 d’organiser les manuscrits arabes à la Bibliothèque nationale et de "cataloguer une collection de feuillets du Coran qui avaient été rassemblés par Asselin de Cherville. La collection acquise en 1833 étaient composés de quatre mille huit cents feuillets, de parchemins surtout, provenant de deux cent dix sept Corans [1]" (Geneviève Imbert).

Elements bibliographiques

- Bibliographie primitive du Coran par Michele Amari, extrait tiré de son mémoire inédit sur la chronologie et l’ancienne bibliographie du Coran, publié et annoté par Hartwig Derenbourg, Stabilimento tip. Virzì, 1908, 48 p.
- Catalogues des manuscrits arabes, Slane, 1883-1895, p. 87-137.

Sources : Dictionnaire des orientalistes de langue française, art. "Amari" par Geneviève Imbert (p. 13-14) ; Catalogues des manuscrits arabes, Slane, 1883-1895, p. 87-137. Crédit photo : Palazzo Isnello.


[1Il s’agit en réalité de deux cent vingt sept pages, cf. Catalogue des manuscrits arabes, p. 87. Sous la notice 324 de ce même catalogue à la page consacrée aux ouvrages musulmans et au Coran, en particulier, on lit : ’Ce volume et les cinquante-sept qui suivent renferment des feuillets de parchemin, de divers dimensions, au nombre d’environ quatre mille huit cents, provenant de 227 exemplaires du Coran. Asselin de Cherville, agent du consulat de France en Egypte, avait recueilli ces fragments du Caire, et la bibliothèque en a fait l’acquisition en 1830. Les feuillets ont été classés par M. Amari (p. 87-88)