Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > METHODOLOGIES > Anthropologie Historique

Anthropologie Historique

"L’historien doit reconstruire le monde, non pas tel qu’il voudrait qu’il fût ou qu’il eût été, mais comme d’autres que lui l’ont vécu, du moins comme il le suppute..." (Jacqueline Chabbi).

L’anthropologie historique a l’ambition de comprendre les événements du passé et la mémoire qu’ils ont laissé en anthropologue, "autrement dit à tenter de les bien voir, toutes deux, comme enveloppées dans un ensemble culturel différent de celui qui gouverne aujourd’hui notre rapport au monde. Ce dessein oblige à trois démarches conjuguées

- puisque les marques de l’événement ne sauraient faire l’objet d’une interprétation convenable sans être au préalable replacées dans le système de culture qui reçut en son temps leur empreinte, il importe d’abord de se référer à tout ce que l’on sait par ailleurs de cette culture, afin de critiquer les témoignages qui nous sont depuis lors parvenus.

- Mais aussi puisque l’événement est en lui même extraordinaire, les traces exceptionnellement profondes qui en demeurent révèlent ce dont, dans l’ordinaire de la vie, on ne parle pas ou trop peu ; elles rassemblent, en un point précis de la durée et de l’étendue, une gerbe d’informations sur les manières de penser et d’agir, (...)

- Enfin ces traces instruisent d’autre manière sur le milieu culturel au sein duquel l’événement vient éclater, puis servit à son émergence. Elles font voir comment la perception du fait vécu se propage en ondes successives qui, peu à peu, dans le déploiement de l’espace et du temps, perdent de leur amplitude et se déforment (...) l’action que l’imaginaire et l’oubli exerçent sur une information." (Georges DUBY).

Il est remarquable de constater combien cette enquête reste inenvisagée dans le cadre d’une histoire du premier islam. Aujourd’hui, c’est surtout les travaux de Jacqueline Chabbi qui tentent de répondre avec fidélité à l’ambition de cette approche.

 

Reste arabischen Heidentums

WELLHAUSEN (Julius), Reste arabischen Heidentums, Berlin, G. Reimer, 3ème édition, 1961, 1ère édition, 1887, 250 p.
L’auteur
Julius Wellhausen est un orientaliste allemand surtout connu pour son travail sur la Bible.

Lire la suite

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip