Rechercher sur mehdi-azaiez.org

L’invention de la luġa al-fuṣḥā. Une histoire de l’arabe par les textes (May 2021)

Pierre Larcher

L'invention de la luġa al-fuṣḥā. Une histoire de l'arabe par les (...)

Home > Bibliography/Web > Books > Literary Approach > Ouvrages en français > L’invention de la luġa al-fuṣḥā. Une histoire de l’arabe par les textes (May (...)

Author

Pierre Larcher est Professeur émérite à l’Université d’Aix-Marseille, enseignant-chercheur à l’IREMAM depuis 1993. Sa spécialité est la linguistique arabe (y compris linguistique du texte).

Education

Diplômé de l’Ecole Nationale des Langues Orientales Vivantes en arabe littéral (1970), il poursuit l’étude de l’arabe classique à la Sorbonne nouvelle, en licence, maîtrise, puis doctorat (1980). Entre 1971 et 1982, il séjourne dans le monde arabe (Syrie, Libye, Maroc). En 1983, il revient en France, où il est successivement assistant d’arabe à l’Université de Lille III (1983-1984), maître-assistant, puis maître de conférences d’arabe aux Universités de Rennes II (1985-1991) et d’Avignon (1991-1993).

(Source : Synergie Monde arabe n°5, p. 233-234)

Presentation

Ce volume rassemble des textes, les uns connus, les autres méconnus, d’auteurs médiévaux (du IIe/VIIIe siècle au VIIe/XIIIe siècle) sur l’arabe : philologues (al-Farrā’, al-Zaǧǧāǧī, Ibn Fāris, Ibn Ǧinnī), mais aussi un philosophe (al-Fārābī), un géographe (al-Muqaddasī) et un voyageur (al-‘Abdarī). Il en propose une relecture critique, montrant comment philologie, théologie et philosophie interagissent dans l’« invention » de la luġa al-fuṣḥā (« la manière de parler la plus châtiée »), expression qui n’apparaît qu’au IVe/Xe siècle siècle et désigne aujourd’hui ce que les arabisants appellent l’arabe classique. Au-delà des renseignements qu’ils nous apportent sur l’histoire et la sociolinguistique de l’arabe (états, variétés, registres et statuts ; parlers nomades et sédentaires, diglossie, contact des langues), ils nous renseignent plus encore sur les représentations que l’on s’en fait ou que l’on doit s’en faire. Ils constituent ainsi une histoire moins linguistique qu’épilinguistique de la langue.

Contents

https://www.peeters-leuven.be/detail.php?search_key=9789042945883

NB: Thanks to Pierre Larcher for sending this information


View online : PEETERS