Rechercher sur mehdi-azaiez.org

New translation: Hétérodoxes et non musulmans dans la pensée d’Abū Ḥāmid al-Ġazālī (Emmanuel Pisani)

New translation: Hétérodoxes et non musulmans dans la pensée d'Abū Ḥāmid (...)

Home > Kalam (New) > Studies > Books > New translation: Hétérodoxes et non musulmans dans la pensée d’Abū Ḥāmid (...)

Auteur

Frère dominicain, Emmanuel Pisani est docteur en philosophie (université de Lyon III), docteur de théologie (UCLy), titulaire d’une licence canonique de théologie, d’un certificat d’islamologie (P.I.S.A.I.), d’un DEA de sciences politiques (IEP. Bordeaux).
Il est Maître de conférences au Theologicum, où il dirige l’ISTR.

Il a reçu le prix Mohammed Arkoun de la thèse d’islamologie.
Présentation

Face aux divisions fratricides de son temps au sein de la communauté musulmane, Abū Ḥāmid al-Ġazālī (m. 505/1111) est amené à développer une synthèse conciliatrice entre les différents courants et mouvements de l’islam afin de combattre la dynamique d’exclusion et d’anathémisation (takfīr) qui menace la communauté. Notre recherche montre que plus al-Ġazālī bataille sur le plan juridique, théologique et mystique pour un grand mouvement d’intégration des différences doctrinales, de conciliation et de respect des différences de lectures ou d’interprétation du Coran, plus son regard sur les non musulmans devient inclusif et ses jugements parfois tranchés cèdent à une appréciation pondérée au point de suggérer des propositions eschatologiques audacieuses quant à leur devenir dans le monde de l’au-delà.

Unorthodox and non-Muslims in the writings of Abū Ḥāmid al-Ġazālī (d. 1111)

Faced in his lifetime with fratricidal divisions within the muslim community, Abū Ḥāmid al-Ġazālī favoured over the years a conciliatory synthesis of the various strains and movements within Islam in order to combat the spiral of exclusion and denunciation (tafkīr) which threatened the community. The research undertaken here reveals that the more al-Ġazālī militates on a legal, theologial, and mystical level for a wide- sweeping integration of doctrinal differences, and for the acceptance and respect of different readings or interpretations of the Coran, the more understanding and tolerant his attitude to non-muslims becomes, and his sometimes stern judgements give way to a more reasonable appreciation, even to the point of putting forward bold eschatological propositions concerning the future of non-Muslims in the next world.