Rechercher sur mehdi-azaiez.org

Sémiotique de la sourate al A’raf, discours coranique et discours exégétique classique (Mohamed EL YAGOUBI BOUDERRAO)

Sémiotique de la sourate al A'raf, discours coranique et discours (...)

Accueil > Méthodes/Débats > Sémiotique > Sémiotique de la sourate al A’raf, discours coranique et discours exégétique (...)

Présentation (de l’auteur)

TOUTE ANALYSE DU DISCOURS CORANIQUE N’EST POSSIBLE QU’APRES UNE PREMIERE LECTURE ELUCIDEE PAR L’EXEGESE QUI FACILITE LA DECOUVERTE DE LA SIGNIFICATION. A UN SECOND NIVEAU, L’ENONCE CORANIQUE SE DEVELOPPE DANS UNE RELATION DE HIERARCHISATION, D’ANAPHORISATION, D’INTERCALATION ET DE COORDINATION ENTRE LE DISCURSIF ET LE NARRATIF, OU LE RECIT N’EST QU’UNE SIMPLE FIGURATIVISATION. LE FAIRE GENERIQUE EST COGNITIF : IL EST TANTOT NARRATIF (RECITS), TANTOT COMMUNICATIF DANS LE CAS OU LE LANGAGE EST TRANSITIF POUR ORDONNER (INJONCTIONS) OU PROUVER AU MOYEN DE FAIRE SOMATIQUES. L’UNIVERS DISCURSIF RETABLIT UNE RELATION CONTROVERSEE ENTRE DIEU ET L’HOMME : LE MONOTHEISME AU LIEU DU POLYTHEISME AU NIVEAU THEOLOGIQUE, LE BIEN AU LIEU DU MAL AU NIVEAU AXIOLOGIQUE.

ANY KIND OF ANALYSIS OF KORANIC DISCOURSE IS POSSIBLE ONLY AFTER A PRELIMINARY READING, ELUCIDATED BY EXEGIS, WICH IS LIKELY TO FACILITATE COMPREHENSION. ON A SECOND LEVEL, EXPRESSION IN THE KORAN DEVELOPS IN A RELATION SHIP OF HIERARCHY, ANAPHORIZATION, INTERCALATION AND COORDINATION BETWEEN DISCURSIVE AND NARRATIVE EXPRESSION, WHERE NARRATION IS BUT FIGURATIVISATION. THE GENERIC DOING IS COGNITIVE : IT IS SOMETIMES NARRATIVE (IN NARRATIONS) AND SOMETIMES COMMUNICATIVE IN INSTANCES WHERE LANGUAGE IS TRANSITIVE FOR PURPOSER OF COMMAND (INJUCTIONS) OR PROVIDING EVIDENCE BY THE USE OF SOMATIC DEEDS. THE FIELD OF DISCOURSE IS USED TO ESTABLISH A CONTROVERSIAL RELATION SHIP BETWEEN GOD AND MAN, I.E. MONTHEISM INSTEAD OF POLYTHEISM AT THE THEOLOGICAL LEVEL, GOOD INSTEAD OF EVIL AT THE AXIOLOGICAL LEVEL.