Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > BIBLIOTHEQUE > Collections > Collections françaises > L’islam des Lumières (Albin Michel) > Le Coran au risque de la psychanalyse (Olfa YOUSSEF)

Le Coran au risque de la psychanalyse (Olfa YOUSSEF)

YOUSSEF (Olfa), Le Coran au risque de la psychanalyse, Paris, Albin Michel, ("L’islam des Lumières ; 2007"), 2007, 217 p. Bibliogr. Glossaire. ISBN 978-2-226-17304-1.

L’auteure

Olfa Youssef, universitaire spécialisée en linguistique, psychanalyste et islamologie appliquée, dirige l’Institut supérieur des cadres de l’enfance de Carthage. En 2002, Olfa Youssef a soutenu à l’université de la Manouba une thèse d’Etat sur la pluralité des sens du Coran. Un livre au titre provocant, ناقصات عقل و دين [Démunies de raison et de religion], où elle s’appuie en particulier sur les travaux de Sigmund Freud, Jacques Lacan, Françoise Dolto et Denis Vasse, et qui donna lieu à des critiques virulentes dans le monde universitaire tunisien.

(Source : Sihem Debbabi Missaoui, Université de Tunis-La Manouba)

Quatrième de couverture

On parle beaucoup aujourd’hui de « relire le Coran », de « réinterpréter le Coran », de « refuser certaines lectures extrémistes ». Derrière ces pétitions de principe, on trouve le postulat selon lequel il y aurait plusieurs lectures possibles du texte sacré des musulmans. Si cette idée n’est pas nouvelle - elle est présente depuis les débuts de l’islam -, rares sont ceux qui en ont exploré les conséquences à la lumière des savoirs modernes. Olfa Youssef, universitaire spécialisée en linguistique, psychanalyste, et qui, en tant que femme maghrébine, a vécu au quotidien les conséquences des interprétations coraniques, emploie ici les outils de la théorie du langage, de la sémiologie et de la psychanalyse pour mettre au jour les structures linguistiques, sémiotiques et inconscientes du Coran et de ce que ses lecteurs y mettent d’eux-mêmes.
Une lecture post-moderne du texte qu’il est indispensable de comprendre à notre époque.

(Source : Albin Michel)

Compte rendu (en ligne)

- Par Sihem Debbabi Missaoui (Université de Tunis-La Manouba) sur le site de l’IISMM/EHESS.

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip