Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > BIBLIOTHEQUE > Approche historico-critique > Ouvrages en français > Le Coran, une histoire plurielle - Essai sur la formation du texte (...)

Le Coran, une histoire plurielle - Essai sur la formation du texte coranique par François Déroche (Février 2019)

Le Coran, une histoire plurielle - Essai sur la formation du texte coranique par François Déroche (Février 2019)

Déroche (François), Le Coran, une histoire plurielle - Essai sur la formation du texte coranique, Paris, Seuil, ("Les Livres du nouveau monde"), 2019, 304 p. ISBN 978-2021412529

L’auteur

François Déroche est islamologue, membre de l’Institut et professeur au Collège de France, titulaire de la chaire " Histoire du Coran. Texte et transmission ".

Présentation

L’authenticité d’un canon est une question essentielle pour toutes les religions où un écrit tient une place centrale. Mais alors que, pour d’autres confessions, la vérité du message s’accommode de variations dans la formulation, telle n’est pas la position du dogme musulman, qui considère que le texte canonique du Coran, qu’il soit récité par les fidèles ou consigné sur les exemplaires d’abord manuscrits et par la suite imprimés, reflète très scrupuleusement la parole divine conservée sur un original céleste.
À rebours de cette conviction, qui s’est peu à peu affirmée dans les premiers siècles de l’islam avant de s’imposer complètement, des données empruntées à la tradition musulmane permettent, par recoupement avec les indications tirées de l’examen des plus anciens manuscrits coraniques, de constater que la pluralité a caractérisé la genèse du Coran et sa transmission initiale, tant écrite qu’orale.
En analysant différentes strates de la version qui s’est imposée, mais aussi les fragments de recensions qui ont progressivement été écartées, François Déroche montre que le Coran est resté longtemps ouvert à une pluralité de " lectures " et révèle un rapport originel de la communauté des fidèles à son égard très différent du littéralisme absolu vers lequel l’orthodoxie musulmane a évolué. Cette histoire riche et complexe fait également apparaître un Muḥammad plus soucieux du sens du message qu’il annonçait que de sa lettre.

Table des matières

Avant-propos
Introduction

Chapitre 1. La génèse du texte coranique et les germes de la variation
Chapitre 2. Le Coran et l’oralité dans les débuts de l’islam
Chapitre 3. La tradition musulmane sur les débuts de la transmission écrite du Coran
Chapitre 4. La leçon des manuscrits
Chapitre 5. Les clausules et le "hadîth des sept ahruf"

Conclusion
Bibliographie
Glossaire
Table des illustrations

Extraits

Tant que Muhammad était présent pour valider ou infirmer une récitation et qu’aucune recension écrite complète du texte coranique ne pouvait être opposé à la parole, le caractère multiforme de la révélation pouvait se maintenir sans grandes difficultés – pour les clausules, mais aussi de manière générale. La circulation d’exemplaires écrits vint sans doute constituer un obstacle à la flexibilité du texte, bien que le travail éditorial qui l’a éventuellement accompagnée ait pu tirer parti de la variable d’ajustement que représentaient les clausules. Les variantes qui les concernent dans les différentes familles de la tradition manuscrite ancienne que nous connaissons reflètent sans doute un premier état de ces textes, circulant avec l’assentiment de Muhammad. Les recensions finales qui ont été réalisées après sa disparition les ont conservées. (261)

Voir en ligne : Seuil

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip