Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > BIBLIOTHEQUE > Approche littéraire > Ouvrages en français > Traduction et commentaire du Coran en comorien, étude linguistique et (...)

Traduction et commentaire du Coran en comorien, étude linguistique et culturelle (Saïd Assoumani MOHAMED)

MOHAMED (Saïd Assoumani), Traduction et commentaire du Coran en comorien, étude linguistique et culturelle, Paris 3, Thèse de doctorat, Langues, civilisations et sociétés orientales, 2008, 2 vol. (243, 479 p.)

Présentation

Le projet qui sous-tend la recherche est de préparer les conditions pour aboutir à une traduction (écrite et publiée) du Coran en langue comorienne – une telle traduction n’a jamais été produite jusqu’à présent. Pour satisfaire aux besoins de la communauté linguistique comorienne, cette traduction ne devrait pas être construite de toutes pièces par le traducteur, mais tenir compte de la tradition du tafsiri, genre traditionnel qui consiste à traduire et expliquer oralement le texte coranique.Ce genre est produit dans le cadre d’un enseignement (madrasa), et aussi en séances publiques, tenues en particulier dans les mosquées au mois de ramadan. Il tire son nom de discipline arabe traditionnelle du tafsîr, ou commentaire, dont les ouvrages classiques sont connus et utilisés comme guides par les maîtres comoriens. La thèse comprend un corpus de performances orales de ces séances de commentaire traduction, transcrit, et traduit en français (traduction littérale et traduction suivie). L’étude analyse les différences entre commentaire et traduction (deux notions qui s’expriment en comorien par le même mot tafsiri), les méthodes d’exposition employées par les maîtres, les questions de lexique (emprunts, calques), de morpho-syntaxe et de style (tendance à construire une langue-calque religieuse, propre à l’exercice du tafsiri). Elle conclut en proposant d’adopter plutôt une stratégie de traduction fondée sur l’équivalence fonctionnelle. L’étude comporte une ébauche de lexique arabe-comorien et comorien-arabe du Coran (dont on donne seulement un échantillon).

(in english)

The project behind the research is to prepare the conditions for achieving a translation (written and published) of the Quran in the Comorian language. Such a translation has never been produced so far. To meet the needs of the Comorian language, this translation should not be built from scratch by the translator, but reflect the tradition of tafsiri, traditional genre which consists in orally explaining the Koranic text then translating it. This type of translation is done in koranic schools (madrasa), as well as in public meetings, held especially in mosques during the month of Ramadan. It derives from the traditional Arabic tafsîr or commentary, whose classic works are known and used as guides by teachers in the Comoros. The thesis includes a corpus of oral performance of these sessions of commentary -translation, transcribed and translated in French first literal then ordinary translation. The study analyzes the differences between translation and commentary (two concepts that are expressed in Comorian by the same word tafsiri), exposure methods used by teachers, issues of lexicon (loans, layers) and morpho-syntax and style (tendency to build a layer religious language specific to the exercise of tafsiri). It concludes with proposing to prefer a translation based on functional equivalence. The study contains a sketch of Arabic-Comorian and Comorian-Arabic lexicon of the Koran.

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip